Les fées ont-elles disparues chassées par les chapelles et le béton ? Plus de marraines, plus de dames aux fontaines ? La légende dit qu’elles reviendront au 21e siècle, « siècle visible », et la preuve en est : les fées sont là !
Trois petites fées, magiques, espiègles, capricieuses, mystérieuses… Ces êtres fragiles liés aux rêves et à la douceur du temps ont plus d’un tour dans leur sac… Elles ne se laisseront pas oublier comme ça ! Chacune dans son élément, dame du lac ou fée arboricole, reine des prés ou surprise des allées, elles traqueront hommes, femmes, enfants pour leur dévoiler la sagesse et la poésie du royaume de féerie…

Le secret

Habituée à une autre atmosphère, leur voix est trop ténue pour vos oreilles d’humain, vous ne les entendriez pas si elles ne s’étaient confectionné, à l’aide de coquillages, plumes et branchages, des longues-voix : instruments destinés à porter leur parole directement de leurs lèvres à votre oreille sans passer par l’atmosphère terrestre. À ce prix, ce qu’elles ont à dire vous sera révélé : adages philosophiques, poèmes, haïkus, micro-contes… Vous vous souviendrez longtemps de cette rencontre !

La rencontre

Dans un parc, une rue, un théâtre, un jardin, à mi-chemin entre le monde sauvage et le monde civilisé, a lieu la rencontre.Les récits sont nombreux, de rencontres avec les fées, au bord d’une fontaine ou au fond d ‘un bois, ils s’arrêtent, selon Françoise Morvan au début du 20e siècle. Renouer avec le merveilleux, c’est lever le voile sur sa part d’enfance, pour cela, il faut consentir à la « suspension de l’incrédulité » (Tolkien) et se laisser happer par le charme magique de ces créatures…

Vous pourrez rencontrer :

- La Reine Mab, reine des fées aquatiques, dame du lac et grande mage du royaume, bienveillante et maternelle.

- Morgane, la flamboyante, la fée aguicheuse et sauvage, oserez-vous croiser son chemin ?

- Mélusine, l’espiègle fée sylvestre et aérienne, créature elfique qui règne sur le royaume des songes…

« Elles ne montent pas sur des balais et ne dansent pas pour le sabat : elles récitent des vers. Ce sont les dames. Leur pouvoir est la poésie, le plus grand de tous. » José Carlos Samoza

1 Message

  • Un jour que je suivait mes mains danser de corps en corps, m’apparut soudain 3 fées. M’approchant ébahi, l’une d’elles me susurra à l’oreille dans un langage fort poétique des mots qui font rêver. Des étoiles virevoltèrent dans un souffle de douceur et je m’emportais au loin, le sourire au cœur d’une si belle rencontre. Je les revit plusieurs fois, et délicieusement ivre de tant de beauté je plongeait dans un tel état d’enchantement que je m’épris d’elles. A l’expression de mon Amour grandissant, celle dont la beauté étincelle comme la goutte de rosée au soleil levant, m’invita à les suivre au pays des fées. Mais alors que mon cœur s’apprêtait à partir pour le royaume des diamants éternels, je me rendis compte que je n’en connaissait pas le chemin. Les étoiles virevoltent toujours dans mes larmes tandis que j’adresse ce message à l’Univers : Fées ou que vous soyez, Merci !

    29 mai 2011 23:57, par Etienne